Blog·Famille·Naissance

Naissance – Les 3 grandes phases à connaître

Bonjour à toutes et à tous!

Aujourd’hui j’avais envie qu’on se penche ensemble un peu plus sur les grandes phases de la naissance. Bien que chaque enfantement soit unique, et bien que toutes les étapes soient liées les unes aux autres et que nous les vivions dans une forme de continuité, ça me paraît toujours intéressant d’avoir en tête, en amont, ces différentes étapes, car elles nous permettent d’élaborer notre projet de naissance en prenant en compte les différents moments de la naissance, et aussi de se préparer spécifiquement à ces différents moments.

Dans les accompagnements que je propose, on travaille vraiment là-dessus, en prenant le temps de détailler pour la future maman ce dont elle va avoir besoin, les outils qu’elle va pouvoir mettre en place, dans chacune de ces grandes phases, que l’on détaille d’avantage encore. C’est un travail en profondeur! Ici je vous propose une première base de réflexion, que vous pourrez compléter en parcourant le blog et à travers d’autres lectures évidemment! Le cours de préparation à la naissance viendra aussi normalement vous donner des éléments sur ces différentes phases, et si ce n’est pas le cas, cet article vous permettra d’avoir des bases pour poser des questions à votre sage-femme. Vous pouvez également me solliciter via le formulaire de contact pour qu’on prenne un moment d’échange si vous avez des questions!

Bonne lecture!

 

 

55b718738bad8dee2492dc74e7819ec8.jpg

Quand on aborde les différentes phases de la naissance, j’ajoute généralement le temps avant la naissance, une période importante, parfois complexe pour les mamans. Ici, on va se concentrer seulement sur l’accouchement au sens communément entendu qui débute avec les contractions et la dilatation du col, pour ne pas faire trop long!

Le travail – Les contractions

On appelle communément « travail » la combinaison entre la présence des contractions de l’utérus, et sa dilatation. C’est le temps des contractions, d’abord relativement gérables, puis de plus en plus intenses, jusqu’à nous plonger complètement dans une bulle : notre cerveau met en place tout un cocktail d’hormones pour nous permettre d’avancer progressivement dans l’intensité de ce travail, que l’on monte marche après marche, étape après étape, jusqu’à la dilatation complète.

Durant cette étape de la naissance, la poche des eaux peut se rompre, il peut y avoir des phases de latence (les contractions ralentissent), et des paliers: nous avons le sentiment de gérer, et soudainement le travail devient plus intense et nous sentons que nous perdons pied. Puis, 10 ou 15 minutes plus tard, nos sensations deviennent à nouveau moins intenses, ou plus exactement notre corps s’est ajusté! C’est normal, et passer de paliers en paliers est le processus naturel de la naissance.

Pendant le travail, les professionnels de santé à l’hôpital sont peu présents, et surtout à nos côtés pour « surveiller » l’avancée de la dilatation et le rythme cardiaque de bébé. Certains parents peuvent se sentir déconcertés par le fait d’être souvent laissés seuls entre deux examens. C’est l’occasion ici de mettre en place tout ce que vous avez prévu pour créer votre cocon, vous mettre dans votre bulle.

Arrivée à la fin du travail, le col est complètement dilaté, et bébé s’est engagé dans le bassin, nous sommes dans ce qu’une belle sage-femme appelle « notre Sommet ». De mon côté j’utilise l’image d’un voyage à travers une forêt dense et profonde. Nous avons traversé toute la forêt, mais nous ne le savons pas encore. Quelques pas de plus, et nous verrons à nouveau la lumière du ciel. C’est généralement à ce moment que les femmes vivent la phase de désespérance: nous passons d’un état à un autre, et bébé va bientôt naître, mais nous ne le savons pas encore.

phase naissance.jpg
Ce rugissement, souffrance ou puissance ? Source

La mise au monde – l’expulsion

C’est LE moment. On y est. Bébé est tout proche, il est descendu le plus qu’il lui était possible, et maintenant, il va devoir sortir. Sa tête est juste sur notre périnée, et les contractions de poussée vont commencer à se faire sentir. Ces contractions qui poussent d’elles-mêmes d’ailleurs, comme une force d’une extrême puissance et qui vont, à chaque nouvelle contraction, faire progresser la tête de notre bébé dans notre vagin.

Lorsqu’il s’agit d’un premier enfantement physiologique (naturel), l’intensité de ce moment nous saisit, en général. Souvent, à ce stade, nous pouvons sentir la tête de bébé, et nous sommes complètement concentrée sur l’effort physique qui nous est demandé à la fois de l’intérieur : toujours les contractions de poussée et la nécessité de laisser naître notre bébé, et extérieure : c’est le temps où l’équipe qui nous entoure est la plus présente, pour nous encourager, nous guider si besoin.

C’est aussi un temps de fort connexion à notre enfant, où nous avons tendance à lui parler, à l’appeler, à lui dire qu’il peut, qu’il doit sortir ! En général, bébé sort d’abord sa tête dans une première contraction, puis ses épaules et le reste de son corps dans les contractions qui suivent. ENFIN il est là ! Nous pouvons maintenant le tenir contre nous, le voir, le toucher !

phase naissance 3.jpg

L’accueil de bébé et les soins de la maman

L’accouchement n’est pas fini. Une fois que bébé est né, il est encore lié à notre corps par son cordon, qui le rattache au placenta, encore présent dans notre utérus. Dans la demi-heure qui suit la mise au monde, le personnel médical va clamper et couper le cordon (pas trop rapidement si possible), et vérifier la « sortie » du placenta : nous devons expulser cet organe qui ne nous est plus utile ! Nous éprouvons encore des contractions, parfois intenses, qui sont très utiles, car elles permettent au placenta de se décrocher, de progresser jusqu’à notre vagin et de sortir de notre corps. Cette sortie du placenta est parfois perçue comme inconfortable, car c’est un nouveau « corps » à « mettre au monde », au moment où notre vagin, notre vulve viennent de vivre un travail et un étirement si intenses !

Cette étape est très surveillée par les professionnel.le.s de santé, car il est important que le placenta sorte entièrement, sans petites membranes restées à l’intérieur.
Lorsque le placenta est sorti, que les professionnel.les de santé se sont assurés qu’il est bien entier, des petits soins nous sont donnés : c’est le moment où un membre du personnel médical regarde attentivement notre périnée pour éventuellement pratiquer des points, s’il y a eu déchirure. A ce stade de la naissance, nous sommes en général concentrée uniquement sur notre bébé, et nous voulons que tout cela finisse, qu’on nous laisse tranquille avec notre nouveau-né. Du côté des professionnel.les, il est néanmoins important de pratiquer des soins appliqués et précis, car notre récupération en post-natal, et toute la suite de notre vie périnéale (comment on se sent dans la zone de notre périnée, de notre vulve, de notre vagin), peuvent en être fortement impactées !

Ces soins sont souvent vécus comme inconfortables, mais nous pouvons essayer de nous souvenir, en même temps que nous tenons notre bébé contre nous, qu’ils sont importants et précieux. Généralement, dans les heures qui suivent la naissance, nous ressentons encore des contractions, appelées « tranchées »: c’est tout le travail que fait notre utérus pour reprendre sa taille et sa place, maintenant que bébé est né!

phase naissance 6

Du côté de bébé

Nous pouvons mettre bébé au sein pour une tétée d’accueil, le garder en peau à peau le plus possible, et si pour une raison ou une autre nous ne sommes pas en mesure de faire ce peau à peau, proposer au papa d’offrir ce contact à notre bébé. Le père peut d’ailleurs demander à suivre bébé pour ses petits soins s’ils ne peuvent pas se faire dans la salle d’accouchement. Dans l’idéal et de manière optimale, plus bébé sera en contact direct, sur le torse de sa maman, mieux ce sera, à la fois pour nous les mamans, et pour bébé.

Dans les maternités en France, le temps de « surveillance » de la maman et de bébé est de 2 heures. Après ces 2 heures, toute la famille peut (enfin!) aller se reposer dans la chambre de la maternité, pour un repos bien mérité!

phase naissance 5

Voilà, nous avons parcouru ensemble les différentes étapes de la naissance, et je vous mets une petite vidéo spéciale papas qui résume le tout, si vous cherchez un support plus accessible pour transmettre ces connaissances à votre partenaire et qu’il soit lui aussi le mieux préparé possible!

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous si vous avez des amies enceintes, et à très bientôt sur les réseaux sociaux!

Prenez bien soin de vous,

Kristelle

 

___

_

Découvrez les Ebooks gratuits Karma Mamas:

5 pistes pour prendre soin durant la grossesse et vivre une maternité saine et sereine
+
Découvrir les bienfaits de la méditation pendant la grossesse et la naissance

 

3f4dec897015b71a74156a28680c05d8
Découvrir la méditation prénatale
ujjay3
Ebook pour une maternité saine et sereine

 

 

 

Laisser un commentaire