Blog·Famille·Notre corps

Portage – Avantages et inconvénients

Bonjour les Karma Mamas, comme vous le savez si vous avez lu le dernier article du blog, aujourd’hui, nous allons à nouveau parler de portage, et plus précisément, de ses avantages et de ses inconvénients. Si vous n’avez pas lu l’article intitulé « Pourquoi porter son bébé », je vous invite à le faire avant de vous plonger dans celui-ci: j’y parle de tous les bénéfices du portage pour le bébé, de pourquoi c’est « bon », ou plutôt « normal », « physiologique », pour le bébé, d’être porté. En revanche dans l’article qui vient, je partage avec vous mon expérience de portage au quotidien, et ce qui ressort souvent lors des échanges que j’ai avec les jeunes mamans: les aspects positifs et les aspects négatifs du portage, du côté des parents – et des mères plus particulièrement.

 

81df82f6bc059cfd05713dd1c9ec8eb6.jpg

 

IMPORTANT

Avant de porter bébé, il est judicieux de connaître différentes techniques de portage physiologique, c’est à dire qui garantissent une bonne posture pour bébé ET pour vous: le dos de votre bébé doit être bien arrondi, les genoux plus haut que son bassin (en « grenouille »), et les pieds sortis, de façon à ce que bébé ne pousse pas sur le tissus, ce qui entraîne souvent une cambrure du dos. Côté maman le portage doit se faire de façon à préserver le périnée souvent fragilisé durant les premiers mois de vie de bébé: à portée de bisous, puis dans le dos quand bébé devient trop lourd pour être porté devant.
Si vous en avez envie, c’est toujours chouette d’assister à un atelier de portage: vous apprenez rapidement différentes techniques et vous rencontrez d’autres futures ou jeunes mamans, tout en mettant un pied dans les réseaux d’associations et de professionnels de la périnatalité ou de la petite enfance! Ça vaut vraiment le coup, et il existe plein d’associations qui proposent ce genre d’ateliers, parfois même lors d’évènements autour de la parentalité ou de la petite enfance! Un bon moyen d’allier l’utile à l’agréable!

Le portage au quotidien

Que ce soit avec Saule ou avec Milo, j’ai beaucoup porté mes bébés, de manière quotidienne, à différents moments de la journée, de différentes manières: porte-bébé, écharpes, slings (et bras évidemment!). Pour faire court, je dirais que le portage m’a permis de:
1. Endormir bébé
2. Accomplir le travail domestique
3. Sortir le soir + se balader
4. M’occuper de Saule avec Milo tout près de moi
5. Vivre des moments de proximité avec bébé

 

0debe7ae81e92c92b53801ee770c8e37.jpg

 

Endormir bébé

Alors évidemment lorsqu’on parle d’endormir bébé en portage, on entre de plein pied dans les « pour ou contre », car le sujet de l’endormissement des bébés est vraiment polémique durant les premiers mois de vie de nos enfants.

Pour ma part, comme pour chacun des points que je soulève, il y a des avantages ET des inconvénients, et ça aide de les avoir en tête pour faire ses choix.
Les avantages du portage pour endormir bébé, selon moi:
– ça fonctionne (ça peut paraître bête, mais ça compte quand même pas mal!)
– ça fonctionne pour les mamans ET pour les papas, contrairement au sein par exemple!
– ça fonctionne, et sans larmes,
– cela permet d’endormir bébé, tout en faisant autre chose

Les inconvénients:
– c’est fatigant, car souvent quand bébé cherche à s’endormir, nous avons nous-même très sommeil, et il faut encore le bercer, le porter, marcher… alors qu’on a juste envie de se coucher et de dormir!
– les papas n’aiment pas toujours cette méthode, et ne participent donc pas toujours autant qu’on le souhaiterait, surtout s’ils sont eux-même fatigués (et vous pourrez difficilement exiger d’eux qu’ils le fassent, car on ne force pas les gens à faire ce qu’on souhaite, ça marche rarement bien et longtemps)

Un petit point qui pour moi n’est ni un avantage, ni un inconvénient, mais un simple fait:
il arrive toujours un moment ou un autre où cela devient contraignant, car bébé grandit et devient lourd, et il faut alors passer à une autre « méthode » d’endormissement. Comme tout changement d’habitude, ça peut être une période inconfortable pendant quelques temps, car bébé doit s’habituer à une nouvelle façon de s’endormir, et nous devons, nous aussi, nous habituer à une nouvelle façon de l’accompagner dans le sommeil. Ça ne signifie pas que le portage soit une mauvaise habitude: elle donne de la sécurité à bébé, qui apprend à s’endormir sereinement dans les premiers mois de sa vie, ce qui est un + pour le moment où nous souhaitons changer de méthode. Il s’agit simplement de garder en tête que le portage est une habitude d’endormissement temporaire, et que lorsque votre bébé sera un peu plus grand, il vous faudra l’accompagner dans le sommeil d’une autre manière. C’est un sujet qui revient fréquemment dans les échanges individuels, et si vous en ressentez le besoin, nous pouvons prendre un moment pour en parler, car le sommeil est vraiment important pour une bonne harmonie familiale!

a86da14e66aa0171c0852d833429f817.jpg

 

Travail domestique – et repos de la maman

Les avantages
Pour moi ça c’est vraiment un aspect super positif du portage: il permet de faire une grande partie du travail domestique, même quand bébé ne veut pas être posé, et, je ne ferais pas de langue de bois, quand un bébé naît et que les mamans sont en congé maternité, ce sont elles qui font beaucoup du travail domestique incompressible que nécessite la vie de famille. Pourtant, nous aurions surtout besoin de profiter de notre bébé, et de nous reposer, mais je sais que souvent, nous avons du mal à « lâcher », et qu’il n’est pas toujours évident de se reposer quand notre lieu de vie est complètement désorganisé.

Ce qui est pour moi super pratique: faire ce travail domestique incompressible avec bébé en portage, pendant le temps d’endormissement! Ça permet d’une part de « mettre à profit » ce temps-là, et d’autre part, de pouvoir se reposer l’esprit tranquille une fois bébé endormi, car nous avons fait la vaisselle/la lessive/ la serpillère etc… Ça donne parfois des situations étranges, comme pour ma part, ce moment de ma vie où je préparais le repas du lendemain à 23h, avec Milo en portage, mais au moins mon bébé s’endormait tranquillement, et le repas de Saule était déjà tout prêt pour le lendemain, la cuisine rangée etc… Je ne vous cache pas que je n’aurais pas fait ça toute ma vie, j’ai connu des soirées plus agréables c’est certain, mais c’était la meilleure organisation que j’ai pu trouver pour endormir Milo paisiblement, tout en préparant la journée du lendemain avec mon Saule!

Les inconvénients
Encore une fois, c’est fatigant, mais je crois qu’à ce stade de la lecture, tout le monde a compris que l’inconvénient majeur du portage, c’est que c’est fatigant pour le porteur, encore que ce soit peut-être tout simplement le fait de s’occuper d’un nouveau-né qui soit fatigant!

8f46a8bd0ab7e67fcd269a307da724d5.jpg

 

Les sorties

Le portage en sortie à de nombreux avantages, mais pour ma part, j’essaye la plupart du temps de combiner un mode de portage + une poussette, pour palier aux inconvénients que je vais vous présenter, et avoir donc du choix et de la souplesse!
Les avantages:
– Ça permet de rassurer bébé ET maman, quand il y a du monde, quand on est en balade, quand il y a beaucoup de stimulations extérieures, les bébés sont beaucoup plus tranquilles quand ils sont tout contre nous, et qu’ils peuvent « se réfugier » immédiatement contre nous pour piquer un petit somme ou juste se rassurer,
– L’endormissement est beaucoup plus facile, et se fait naturellement, quand bébé en a besoin, pendant que nous profitons de nos amis, de notre balade etc…
– Le portage permet de circuler plus facilement dans des zones où la poussette n’est pas pratique (forêt, plage, champs…)

Les inconvénients – qui font qu’une poussette reste parfois une super solution aussi
– Certains bébés s’endorment très bien en poussette, et c’est moins fatigant pour le porteur durant les balades où le terrain le permet,
– Une fois bébé endormi en portage, ça peut être chouette de le déposer, pour préserver notre dos et notre périnée, et ça peut donc être dans sa poussette, ou bien sûr dans un lit prévu pour lui,
– On peut parfois avoir d’autres choses à porter que son bébé, par exemple au moment des courses, et alors porter son bébé + ses courses, pour un dos et un périnée fatigué, ça commence à faire beaucoup, dans ce cas la poussette est vraiment super! On peut aussi avoir besoin de s’occuper du plus grand, et que le portage ne soit pas évident: quand j’allais chercher Saule à l’école avec Milo tout petit, c’était beaucoup plus simple de le laisser dans son cosy, puis de mettre le cosy sur la poussette, pour pouvoir aider Saule à mettre ses chaussures, son manteau, récupérer le doudou, et faire une gros câlin, plutôt que de sortir Milo du cosy, de l’installer en portage, de m’occuper de Saule avec Milo porté, puis de remettre Milo dans son cosy pour repartir en voiture…

d18b0e7b4d05d8bb1ec2c0d17fa8b42d.jpg

 

Portage et développement du bébé

Si ce sujet vous intéresse, ça pourra être le thème d’un autre article (car celui-ci est déjà très long!), mais sachez simplement que pendant que vous portez bébé, celui-ci vit un moment vraiment riche, même si vous avez peut-être le sentiment qu’il est « juste là » sans rien faire: il assiste à toutes vos interactions, il est à la hauteur de votre visage et de votre coeur et perçoit donc vos émotions, votre façon d’échanger avec les autres, voit le paysage à votre niveau (parfois plus intéressant que le « niveau-poussette »), observe les actions que vous pouvez faire, et il développe même sa motricité, en plus d’être dans une position idéale pour limiter les reflux, les coliques, et la constipation – pour les bébés au lait artificiel.

a1db43a8b95db288ab7c1e62dcf35d99.jpg

 

Voilà, j’espère que cet article vous aura permis d’envisager le portage comme un outil que vous pouvez utiliser lorsque cela vous arrange, car c’est vraiment le but selon moi: ça doit rester pratique, agréable, et le plus confortable possible! Ça n’est pas toujours facile, loin de là, mais ça reste parfois la solution la plus pratique, et quand ça ne l’est plus, c’est super d’avoir d’autres alternatives à portée de main! Il s’agit pour moi avant tout de vous encourager à ne pas culpabiliser de porter votre bébé et à ne pas culpabiliser non plus de ne pas le porter: c’est ok aussi de poser son bébé s’il se sent bien dans son lit, sur un tapis d’éveil, dans sa poussette ou même dans un transat de temps en temps. Le portage est un outil à notre disposition, pas un objectif à atteindre. C’est super de porter, mais en tant que maman ET en tant que professionnelle, je trouve important d’admettre que c’est parfois trop contraignant, trop fatigant, et super de pouvoir aussi poser son bébé!

L’important c’est d’avoir des ressources pour organiser son quotidien, au plus près des besoins de bébé, et des nôtres également, car, comme vous l’entendrez souvent dire sur Karma Mamas et ailleurs, « Quand maman va bien, bébé va bien! ».

 

4155ef92f2697782292cd445e75cdd2e.jpg

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à le partager, et à vous abonner aux Mots Doux, la newsletter de Karma Mamas (barre du haut ↑), pour plus de partages autour de la périnatalité, et d’outils pour prendre soin de vous, les futures et les jeunes mamans, et si vous ne l’avez pas encore, recevez également votre KarmaMa’Book, un e-book gratuit dans lequel je partage mes 5 grandes pistes pour une grossesse saine & sereine!

A très bientôt, ici ou sur les réseaux sociaux!

 

 

Kristelle

 

____

 

Pour aller plus loin dans votre démarche, découvrez l’e-book gratuit de Karma Mamas → 5 grandes pistes pour une grossesse saine & sereine!:

visuel-pour-photos.jpg

 

 

 

 

Laisser un commentaire