Blog·Notre corps

Respirer pleinement

4b5e746ac1369668f22c8a6f199bda32

 

Un professeur de yoga, que j’ai rencontré à une époque où je ne pratiquais absolument pas, dans un contexte complètement extérieur à la maternité, m’a dit un jour

« Notre première nourriture, c’est l’air. Si nous arrêtons de respirer, nous mourons, bien plus rapidement que si nous sommes privés d’eau ou d’alimentation. »

Plus tard, quand j’ai découvert le yoga, je me suis rendue compte à quel point le simple fait de respirer pleinement pouvait modifier mes sensations physiques, mes sentiments, mon humeur, mon « tonus ». En fait, respirer pleinement mobilise un grand nombre de muscles et permet une meilleure détente; sur un plan énergétique, la respiration est une merveilleuse façon de faire circuler l’énergie vitale qui part de la base de notre colonne vertébrale et remonte jusqu’au sommet de notre crâne (que l’on appelle prana dans la tradition du yoga!).
En gardant tout cela en tête, essayons de nous pencher un peu plus sur les spécificités de la grossesse!

 

essentiel

 

Dès les premiers temps de la grossesse, notre corps va tout mettre en place pour apporter au petit fœtus qui s’est installé une quantité suffisante d’oxygène à travers notre sang. Désormais nous respirons pour deux. Le volume de sang qui circule dans nos veines augmente donc, notre rythme cardiaque s’accélère pour pouvoir suivre et par conséquent notre respiration s’adapte également: elle est plus courte et plus rapide. Beaucoup de femmes témoignent ainsi que dès le début de leur grossesse elles se sont senties essoufflées dans l’effort! C’est complètement normal!
Par ailleurs, plus le bébé va grandir, plus l’utérus va prendre de la place et pousser les autres organes, et donc venir bloquer le travail du diaphragme, qui est le muscle de la respiration. Comme on le voit sur l’illustration ci-dessous, le diaphragme est comme un gros parachute qui s’attache sur le sternum, les côtes, et jusque dans les lombaires dans le dos.

 

diaphragme
Pendant la respiration, le diaphragme qui descend et se contracte à l’inspire, et qui remonte et se détend à l’expire, va venir « masser » nos organes et nos viscères, et par un effet de dominos, masser notre utérus et notre bébé, notre vessie et jusqu’à notre périnée (le muscle qui se situe à l’entrée de notre vagin, qui soutient nos organes et qui va s’étirer au maximum pour laisser notre bébé naître au moment de la mise au monde!). Une respiration complète mobilise donc le corps depuis les narines jusqu’au périnée, et c’est très important, car grâce à cela, on va pouvoir adopter des postures toutes simples qui vont limiter les brûlures d’estomac, les reflux, la constipation, les tensions du ventre et de l’utérus, et permettre de travailler tout en douceur notre périnée, ce qui sera bénéfique à la fois pour l’enfantement, et pour retrouver la tonicité de ce muscle après la naissance! Le périnée est vraiment un muscle important, et nous l’aborderons comme il se doit dans un prochain article.

 

Sur ces deux images, on voit bien à quel point l’utérus et le bébé poussent tous nos organes!

 

Comme nous l’avons vu donc, à partir d’un simple inspire-expire, beaucoup de muscles et d’organes entrent en jeu, et nous avons déjà la possibilité d’améliorer grandement notre bien-être en respirant pleinement et correctement.

 

Mais comment respire-t-on correctement au juste?

 

Je vous propose un petit exercice de mise en pratique qui j’espère vous plaira!
Il s’agit d’une relaxation, pour prendre conscience de notre respiration, et se détendre grâce à elle. Vous pouvez la pratiquer aussi souvent que vous le souhaitez, et dans les prochaines mises en pratiques de yoga ou de relaxations que je vous proposerai, nous reviendrons à chaque fois à cette respiration: c’est vraiment une des clefs du bien-être durant la grossesse, l’accouchement et le post-partum! En la pratiquant régulièrement vous verrez tous les bénéfices qu’elle procure, et je suis sûre que vous l’adopterez pour longtemps!
Pour cette relaxation, la vidéo fait un peu plus de 12 minutes mais ensuite pour la pratiquer seule ça peut être bien plus court, il vous suffit de 5 minutes et d’un endroit calme et confortable pour vous allonger (si possible on s’allonge sans forcer sur les abdominaux!!, vous pouvez lire l’article qui en parle ou juste regarder la vidéo dans la rubrique Yoga!).
Je vous recommande également de la pratiquer dans l’une ou l’autre de ces postures, pour éviter d’être cambrée au niveau du bas du dos. Cela dit, si le fait d’être allongée sur le dos vous est inconfortable, vous pouvez aussi la pratiquer assise! L’important c’est d’être installée dans une posture dans laquelle vous vous sentez bien, et qui vous permet de bien allonger et étirer votre colonne vertébrale!

 

 

Je vous souhaite un bon moment en compagnie de votre respiration!

 

 

Vous pourrez retrouver toutes les relaxations dans la rubrique du même nom directement dans l’accueil du site, si vous ne souhaitez pas revenir à l’article à chaque fois!
A très bientôt sur le site ou sur les réseaux sociaux, et n’oubliez pas de vous abonner pour ne rater aucun article!

 

Kristelle

 

 


 

 

 

Kristelle

 

 

Un commentaire sur “Respirer pleinement

Laisser un commentaire