Blog·Non classé

Karma Mamas, pourquoi?

Bonjour à toutes et à tous!,

ça y est, c’est officiel, le site de Karma Mamas ouvre et l’aventure commence pour moi! Avant d’entrer dans le vif du sujet avec les articles qui suivront, j’avais envie de vous présenter tout simplement mon projet, qui se construit peu à peu, au fur et à mesure que j’avance.

D’abord un grand M E R C I à vous pour prendre le temps de me lire, pour m’accompagner dans cette aventure! J’espère que ce sera enrichissant pour vous, autant que ça l’est déjà pour moi!

Karma Mamas commence par mon désir de partager avec le plus grand nombre les outils qui m’ont le plus aidé au cours de mes différentes maternités. Durant ma première grossesse, dont je parlerais d’avantage plus tard, je n’avais pas beaucoup de ressources à portée de main pour m’accompagner, et lorsque je suis à nouveau tombée enceinte, j’ai eu envie de vraiment vivre les choses différemment. J’ai beaucoup lu, et appris plein de choses sur ce qui se passe dans notre corps quand nous attendons un enfant, quand nous le mettons au monde, et quand nous vivons avec lui ses premiers mois de vie. Je me suis inscrite à un cours de yoga prénatal, et j’ai découvert les méditations guidées et l’auto-hypnose, toutes choses que je ne connaissais pas jusque là. Les questions d’alimentation et de santé m’ont touchées d’avantage, et, au fil de toutes ces découvertes, c’est une vraie passion qui est née: j’avais envie de partager tous ces outils, qui m’ont permis de vivre une grossesse la plus sereine possible, et d’accueillir mon bébé exactement comme mon compagnon et moi le souhaitions. Mais comment travailler auprès de couples et de femmes enceintes si l’on ne veut pas devenir sage-femme? J’ai alors découvert le métier d’accompagnante périnatale, dont je viens de valider la formation théorique, délivrée par le Cefap! Ces six mois passés à me former m’ont encouragé dans mon projet, et permis d’apprendre encore et encore! Aujourd’hui, il me reste un stage pratique à réaliser avant de pouvoir véritablement accompagner des mères et des couples, mais une nouvelle petite vie va venir agrandir notre famille, et mon stage est donc en attente, car je souhaite être disponible pour cette nouvelle grossesse!

Pour autant, avant de pouvoir mener des entretiens et pratiquer mon futur métier, j’ai eu envie de commencer à partager autour des outils et thématiques plus spécifiques qui m’ont le plus soutenues: l’alimentation, le yoga et tout ce qui touche à la préparation mentale de la mise au monde et de la vie avec bébé. C’est ce que je me propose de mettre à votre disposition ici! Et j’espère que ça vous plaira autant que ça m’a plu!

 

Processed with VSCO with f2 preset

 

On dit souvent aux femmes qui attendent un enfant que tout ce qu’elles vivent, le bébé le vit aussi, le ressent et s’en nourrit, d’une façon ou d’une autre. Un jour, l’analogie entre ce discours et la notion de « karma » m’a frappée: dans les traditions spirituelles venues d’Inde, tous les actes que nous faisons impactent directement sur notre vie ou sur nos vies futures, déterminant la qualité de notre réincarnation ou de notre bonheur plus immédiat. Tout est lié, connecté, comme durant la grossesse: on sait aujourd’hui que l’alimentation de la femme enceinte aura un impact sur la santé de son bébé, que le fait qu’elle reste en bonne forme physique pourra être déterminant pour son accouchement, et jusqu’à ses pensées et sentiments qui pourraient avoir un impact sur sa grossesse et sur son enfant!
C’est passionnant et assez fou, mais aussi parfois un peu déroutant, voire culpabilisant, car cela représente du coup, une grosse responsabilité: quand une maman ressent par exemple un pic d’angoisse parce qu’elle est inquiète pour son bébé, et qu’on lui dit « arrête de stresser, ton bébé le ressent et ce n’est pas bon pour lui », ça peut être assez difficile, d’une part de changer de sentiment, d’autre part, de ne pas ressentir également de colère ou de culpabilité, puisque justement, on ne choisit pas ce que l’on ressent, et qu’on ne peut pas juste « arrêter de stresser ».

Alors comment naviguer le plus sereinement possible dans cette aventure de la maternité? Comment créer pour soi, et pour son bébé, un environnement intérieur sain, sécurisant, rassurant? Comment rester en bonne forme mentale et physique quand tant de bouleversements nous traversent et nous bousculent?

Je ne prétends pas avoir de réponse toute faite à ces grandes questions, ce serait d’ailleurs moins intéressant s’il en existait et qu’on les connaisse une fois pour toutes! Par contre les outils que j’ai envie de partager peuvent permettre de trouver son propre chemin pour vivre ces transformations, et devenir les alliés précieux d’une grossesse et d’une maternité saine et sereine, mais aussi, si on en a le désir, d’un changement plus en profondeur de nos vies, vers un meilleur bien-être et une connexion plus profonde à nous-même, à nos enfants et au monde extérieur. Et je trouve que c’est un beau cadeau à s’offrir quand on devient parent, que ce soit pour la première fois ou pas!

Alors ça vous tente?

 

karma-mama-logo-3

 

Si oui, n’hésitez pas à partager ce site, et à suivre Karma Mamas sur les réseaux sociaux pour être informé des prochains articles et suivre au plus près cette aventure!

A bientôt!

Kristelle

ps. Le site est encore tout neuf, comme un oisillon à peine sorti de sa coquille, et je travaille à améliorer son visuel, ça va donc évoluer petit à petit!

 

___

 

Pour aller plus loin dans votre démarche, découvrez l’e-book gratuit de Karma Mamas → 5 grandes pistes pour une grossesse saine & sereine!:

visuel-pour-photos.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur “Karma Mamas, pourquoi?

  1. Super ! Quelle belle initiative !!
    Site super agréable à découvrir et à lire ..tellement de belles choses à venir ..!!
    Merci beaucoup à toi !

Laisser un commentaire